Le scrutin pour les municipales dans la localité de Lakota se déroule dans un climat émaillé de violence.

Comme il fallait s’y attendre, l’élection municipale à Lakota a été perturbée ce samedi 13 octobre 2018 par des violences. Selon un témoin joint par Linfodrome, des affrontements entre partisans des deux principaux challengers, Samy Merhy, maire sortant et candidat indépendant, et le chef de cabinet de la ministre Kandia Camara, l’honorable Kouyaté Aboulaye, candidat du RHDP unifié, ont entrainé la mort d’un partisan du dernier cité.

A la recherche de nouvelles opportunités ? Découvrez ce qui se cache derrière ce lien-ci

L’infortuné, apprend-on, a été poignardé à coup de couteau. Dans le Lôh-Djiboua, personne n’est surpris puisque depuis la campagne électorale, des signes d’un affrontement étaient visibles dans la ville… Lire la suite sur Linfodrome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.