Après avoir bosser dur et établie un commerce lucratif, vous décidez d’entamer un projet de construction. Vous allez personnellement acheter des sacs de ciment que vous comptez remettre entre les mains de l’ingénieur chargé de votre projet. Vous prenez avec vous, dans votre voiture, vos clefs, votre agenda et un sac rempli des billets de banque .

Arrivez au coin de la rue, comme vous le faites religieusement, vous sortez $10 par la fenêtre pour achat des fruits et légumes, dont le marchand s’accoure les mains remplis pour vous rencontrer à chaque fois qu’il aperçoit la silhouette de votre Jeep surgir à l’horizon.

D’habitude, il vous dépose un sachet rempli des fruits par la fenêtre pendant qu’il retire d’entre vos doigts le montant équivalent, question de vous faire gagner du temps.

Cette fois là le marchand l’avez loupé, un voleur passant avait brutalement arraché le billet d’entre vos mains. Il avait visiblement cerné votre routine et s’était décidé de la battre.
$10 en mains et le voilà courir de toutes ses forces sous un soleil accablant.

Vous le regardez prendre la fuite et vous savez que vous pouvez le rattraper si vous vous y engagiez. Mais vous avez, rappellez vous, dans votre voiture, un sac rempli de billets. $86400 alloués à votre projet de construction.
Comment réagissez vous ? Courrez Vous après ce voleur pour récupérer vos $10 abandonnant derrière vous un sac de $86400 ?

Cette histoire est le reflet de ce qui nous arrive chaque jour sans nous en rendre compte. Nous avons chacun une richesse immense, une abondance de 86400 secondes de vie chaque jour, que nous jettons à l’eau à chaque fois que nous sommes contrarié, attristé ou desservi dans une occurrence de 10 secondes. Nous nous engageons dans lutte sans but, des combat inutiles, rivalités stériles et laissant s’évanouir avec notre ego, les possibilités de faire des recherches constructives pour améliorer sa vie, les opportunités d’enrichir son existance , les contingences de positivité.

En voulant racheter vos 10 secondes de perte, prenez de sacrifier les 86390 restant.

Coach Zack Mwekassa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.